fr
Select language
Marseille building collaps.
06 Nov 2018

10 personnes disparues dans l'effondrement de bâtiments dans le centre de Marseille

fr
Select language

Au moins 10 personnes sont portées disparues après l'effondrement de plusieurs immeubles dans le centre de Marseille, en France. Deux maisons à étages du centre de Marseille se sont effondrées lundi matin à neuf heures. Dans une maison, neuf des douze appartements étaient habités, selon Le Figaro. L'autre immeuble était vide.

Au moins dix personnes sont portées disparues. On a notamment vu une maman entrer dans l'une des maisons après avoir laissé ses enfants à l'école, indique la chaîne française 3.

Les services de secours ont procédé à des recherches intensives pour retrouver des personnes qui auraient été ensevelies par les masses dans la journée. 100 policiers et 80 pompiers ont participé aux opérations de sauvetage lundi soir, selon France 3.

"Le plus important, c'est que nous trouvions le moins de personnes décédées possible", a déclaré Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, à France 3.

La recherche de survivants durera toute la nuit et les opérations de secours sont estimées à plusieurs jours.

Deux personnes qui passaient à pied devant les maisons auraient été légèrement blessées.

Un troisième bâtiment s'est effondré

Plusieurs personnes qui se trouvaient dans les maisons voisines ont évacué dans la journée.

"Les immeubles de Marseille sont adossés les uns aux autres donc on ne veut pas prendre de risques", explique le maire Julien Ruas au Figaro.

A 17 heures ce lundi, les secours ont délibérément relancé un troisième immeuble. Selon le Figaro, l'immeuble menaçait de s'écrouler sur les secouristes et s'est effondré à "75 % sur eux-mêmes" selon le service de secours.

La propriété était inhabitée depuis 2012, écrit le Figaro.

Les bâtiments, qui se trouvent près du port dans le centre de Marseille, étaient en mauvais état, mais les raisons de leur effondrement ne sont pas encore claires. Selon Jean-Claude Gaudin, les fortes pluies qui ont touché la France ces derniers jours pourraient en être la cause.

Les personnes contraintes d'évacuer ont été invitées à se rendre à la mairie pour obtenir une aide à l'hébergement.

A 21 heures, les Marseillais avaient commencé à allumer des bougies pour les disparus de la rue d'Aubagne où les immeubles se sont effondrés.

"Marseille a souffert et Marseille souffre encore", a déclaré le président français Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse lundi.

Le président a également commenté la tragédie sur Twitter.

"Soyez solidaires de nos compatriotes de Marseille", écrit Emmanuel Macron sur Twitter.