fr
Select language
Firefighter using foam. Wikipedia Commons License, photo by https://commons.wikimedia.org/wiki/User:Mtnytal
07 Nov 2022

Le CTIF demande à l'UE de prolonger de 10 ans les périodes de transition pour les mousses anti-incendie sans fluor.

fr
Select language

Pour les pompiers européens, mettre fin à l'utilisation des mousses fluorées en seulement un an et demi pourrait s'avérer très coûteux pour de nombreuses communautés. Les casernes de pompiers disposent déjà d'importants stocks de mousse, et le coût de remplacement des équipements pourrait devenir encore plus élevé puisque des tests ont montré que les mousses sans fluor réagissent différemment des mousses fluorées.

Afin de donner aux pompiers européens une chance de s'éloigner des mousses traditionnelles de manière sûre et économique, la Commission HazMat du CTIF demande une période de transition de 10 ans, au lieu des 18 mois proposés, pour que les services d'incendie cessent complètement d'utiliser des mousses fluorées dans la lutte contre les incendies.

En raison des différentes propriétés des mousses sans fluor, il est également nécessaire que les pompiers évaluent les nouveaux équipements, s'entraînent et effectuent des exercices pratiques avec les nouvelles mousses proposées, écrit la Commission des matières dangereuses dans son commentaire à l'UE.

 

Lettre de commentaires à l'ECHA

La Commission des matières dangereuses du CTIF a envoyé cette lettre en début de semaine à l'ECHA, l'Agence européenne des produits chimiques, en réponse à une demande de commentaires de la communauté concernant l'interdiction européenne prévue des mousses fluorées.

(Vous trouverez ci-dessous une version abrégée. La lettre complète peut être téléchargée et visualisée en tant que pièce jointe PDF ci-dessus)

 

A qui de droit,

La commission Hazmat du CTIF apprécie l'opportunité de fournir des informations à l'Agence européenne des produits chimiques sur le rapport de restriction de l'annexe XV concernant les substances per- et polyfluoroalkyles (PFAS) dans les mousses anti-incendie.

La Commission Hazmat du CTIF apprécie le travail de l'Agence européenne des produits chimiques et soutient absolument la transition complète vers des mousses anti-incendie sans fluor dans l'intérêt de la protection de la santé des personnes et de l'environnement.

 

D'autre part, nous aimerions commenter les difficultés liées à la transition vers les mousses sans fluor du point de vue des pompiers et des autres utilisateurs de mousses anti-incendie, qui sont abordées ci-dessous.

 

Périodes de transition à partir de l'entrée en vigueur

Suite aux récents changements législatifs, la transition vers les mousses sans PFOA a été principalement formelle, puisque les fabricants fiables sont passés aux mousses fluorées "à base de C6" il y a quelque temps. Dans ce cas, la période de transition a été déterminée comme étant de plus de 5 ans.

Contrairement à la restriction de l'APFO, de ses sels et des composés apparentés, la proposition de restriction de l'ensemble du groupe des SPFO dans les concentrés de mousse anti-incendie entraînera des changements rapides et substantiels. Cependant, la proposition de restriction de l'ensemble du groupe de SPFA dans les concentrés de mousse anti-incendie introduit des périodes de transition très courtes.

 

Périodes transitoires proposées pour la restriction par secteur/type d'utilisation.

Les pompiers et les autres utilisateurs utilisent principalement des mousses concentrées synthétiques dont la durée de conservation est de 10 ans, voire plus. Les périodes transitoires proposées ne respectent pas cet aspect et entraîneront des pertes économiques inutiles. Des périodes de transition plus longues seraient conformes au remplacement "naturel" des mousses concentrées contenant des SPFA à la fin de leur durée de vie. À notre avis, la période de transition proposée pour les services d'incendie municipaux est très courte, ce qui pourrait ne pas être réalisable.

La substitution comprend les étapes suivantes : a) choix approprié des mousses concentrées sans fluor, b) remplacement des mousses concentrées contenant des PFAS, c) décontamination des réservoirs et des équipements, d) élimination des déchets, e) formation avec des mousses concentrées sans fluor, f) acquisition d'une expérience pratique en cas d'urgence.

 

Règlement délégué (UE) 2020/784 de la Commission du 8 avril 2020 modifiant l'annexe I du règlement (UE)

2019/1021 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne la liste de l'acide perfluorooctanoïque (PFOA), de ses sels et des composés apparentés au PFOA.

2 ANNEXE XV RAPPORT DE RESTRICTION - PFASs IN FIREFIGHTING FOAMS. Agence européenne des produits chimiques.

https://echa.europa.eu/documents/10162/4524f49c-ae14-b01b-71d2-ac3fa916c4e9 (consulté le 29 juillet 2022).

La proposition de restriction ne tient pas compte des points e) et f). Les mousses sans fluor ont des propriétés différentes de celles des mousses contenant des SPFA. Les mousses sans fluor présentent des avantages (biodégradabilité totale, très bonne résistance au retour de flamme) mais aussi des inconvénients (efficacité différente selon les liquides inflammables, viscosité dynamique élevée dans le cas des concentrés de mousses sans fluor résistants à l'alcool FFF/AR).

Les pompiers et autres utilisateurs doivent confirmer ou garantir la compatibilité totale de tous les types de mousse concentrée sans fluor avec les camions de pompiers, les équipements et autres dispositifs. La viscosité dynamique élevée du FFF/AR peut causer des difficultés, par exemple un mélange imprécis avec l'eau, une perte de pression élevée, une qualité variable de la mousse produite.

 

Proposition de la Commission Hazmat n° 1 du CTIF

Nous recommandons à l'ECHA de concevoir des périodes de transition plus longues, égales à 8 ans, pour ce secteur ou type d'utilisation : a) autres industries, b) aviation civile, c) défense, d) services d'incendie municipaux, e) applications prêtes à l'emploi, f) applications marines.

b) Définition des secteurs ou du type d'utilisation, lignes directrices

La proposition de restriction2 et ses annexes3 contiennent une définition très générale de chaque secteur et type d'utilisation, qui peut parfois prêter à confusion. Par exemple, il existe de nombreux types de corps de pompiers dans chaque pays européen, y compris les corps de pompiers municipaux. Les pompiers peuvent être responsables de différents types d'urgences et beaucoup d'entre eux doivent utiliser des mousses concentrées contenant des PFAS (par exemple AFFF,

AFFF/AR). Le remplacement peut également être crucial pour les pompiers municipaux en fonction de leur district. Les pompiers et les pompiers municipaux pourraient être divisés en beaucoup plus de groupes, et pas seulement selon la directive 2012/18/EU (Seveso III).

 

Proposition de la Commission Hazmat n°2 du CTIF

Nous recommandons à l'ECHA une description plus détaillée des secteurs ou du type d'utilisation afin d'éviter tout malentendu. La Commission Hazmat du CTIF conseille à l'ECHA de publier des lignes directrices obligatoires avec une description complète des règles lorsque le règlement de l'UE entrera en vigueur.

c) La concentration autorisée des PFAS totaux

Dans la proposition de restriction sur l'exportation, la mise sur le marché et l'utilisation des PFAS dans les mousses anti-incendie, il est suggéré que la limite de la concentration totale des PFAS soit égale à 1 ppm. Cette limite peut être respectée mais parfois c'est difficilement faisable. Selon TOPA, nous avons observé occasionnellement une concentration un peu plus élevée de PFAS totaux dans les nouveaux concentrés de mousse sans fluor, mais pas plus de 3 ppm.

La transition vers des mousses concentrées sans fluor peut également signifier le remplacement d'équipements tels que des pompes, des buses et peut-être des camions de pompiers complets. Le coût du nettoyage sera en partie déterminé par la contamination résiduelle maximale autorisée et il est nécessaire d'étudier plus en profondeur les limites de concentration totale autorisée des SPFA.

ANNEXES AU RAPPORT DE RESTRICTION DE L'ANNEXE XV. Agence européenne des produits chimiques.

https://echa.europa.eu/documents/10162/faf3207a-4910-292e-e994-2ab1281a0512 (consulté le 29 juillet 2022).

 

Proposition de la Commission Hazmat du CTIF n°3

Nous recommandons à l'ECHA d'augmenter la concentration autorisée des PFAS totaux à 3 ppm et de déterminer la TOPA comme méthode décisive.

 

Conclusion

La Commission Hazmat de la CTIF propose d'introduire une transition douce et naturelle des mousses contenant des PFAS aux mousses sans fluor, les deux types de mousses devant coexister pendant les 8 à 10 prochaines années. Des périodes de transition plus longues sont nécessaires pour vérifier les performances et les propriétés des nouvelles mousses sans fluor et pour approfondir leurs essais dans différents scénarios, ainsi que dans des situations réelles (urgences).

Cette période de transition plus longue est également nécessaire pour d'autres raisons. Un délai supplémentaire est jugé nécessaire pour permettre le remplacement des mousses contenant des PFAS par les nouvelles mousses sans fluor. Les pompiers et les autres utilisateurs ont besoin de temps pour utiliser les stocks existants afin d'éviter les pertes économiques. Le temps supplémentaire sera également utile pour la recherche de nouvelles alternatives de mousse par les fabricants.

La commission Hazmat du CTIF recommande également à l'ECHA une description plus détaillée des secteurs ou des types d'utilisation afin d'éviter tout malentendu. La Commission CTIF Hazmat conseille à l'ECHA de publier des lignes directrices obligatoires avec une description plus approfondie des règles lorsque le règlement de l'UE entrera en vigueur et d'examiner la concentration autorisée des PFAS totaux dans les mousses anti-incendie.

 

Les membres de la Commission Hazmat du CTIF comprennent les pays et organisations suivants : Autriche, Belgique, CERN, Chypre, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Iveco, Lettonie, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Royaume-Uni et Etats-Unis.

 

Crédit photo : (En haut)

Pompier utilisant de la mousse. Licence Wikipedia Commons, photo par https://commons.wikimedia.org/wiki/User:Mtnytal